Exposition (ultime ?) de Jean-Michel Deny au Studio 1011

Journées d'art contemporain 11-12 Oct. 2014, visites libres de 14 à 19H00.
Et,
sur réservation, lecture samedi 11 à 19H11 précises [Venir à 19H00, SVP, muni(e) de votre N° de réservation] +
4 Quai Perrière [code 1968], F-38000 Grenoble —  Nous écrire :  1011@wanadoo.fr — Nous appeler : 04 76 47 82 82

cliquer sur l'image pour agrandir


Présentation très froidement objective. Jean-Michel Deny est né en 1950, en région parisienne. En 1986, il décide d’abandonner son activité professionnelle pour se consacrer au dessin, à la peinture et, dans une moindre mesure, à l’écriture. Il sera représenté, pour l’essentiel, par des galeries à Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Nice et Paris. Ses œuvres (dire : « dessins »),  toujours sur papier et de petit format, figurent dans des collections privées en France, Suisse, Belgique, et au Japon ; d’inspiration à la fois poétique et goguenarde, elles pointent avec indulgence des travers de la comédie humaine ou dévoilent certaines curiosités de la nature. Au fil des années, l’écriture prend une place sans cesse grandissante dans l’activité de J-M. Deny. Ses dessins sont, quant à eux, de plus en plus gagnés par l’écrit : l’œuvre doit affirmer son caractère narratif ; dans le même temps, la narration prend de plus en plus de libertés avec l’ordre des choses. En 2011, après avoir numéroté 1200 dessins jugés dignes d’être livrés au regard du public, il ne produit plus que des tableaux entièrement couverts de texte, aboutissement heureux, pour lui, de 25 années d’expérimentation et de tâtonnements. Dès lors, il se consacre exclusivement à l’écriture. Cette exposition (qu’il dit être sa dernière…) est donc rétrospective ; elle montre une sélection d’œuvres couvrant la période 1995 - 2011 et comporte plusieurs polyptiques. Tous ces dessins témoignent de la progression inéluctable de l’écrit dans la surface du tableau.
M. A-Q pour l’exposition de J-M. Deny au Studio 1011, 2014.


 

Présentation très chaudement subjective.
Bonjour Laurence et Pierre.
Petite perle que ce texte historico liturgique. Ce Deny est vraiment doué.
Je suis pas peu fier d’avoir été son voisin d’exposition et 
bravo pour avoir déniché ce talentueux peintre et écrivain.
J’ai particulièrement aimé la leçon d’ombre septième.
Peut-être parce qu’elle résume bien notre existence.
Encore merci.
Portez vous bien tous les trois.
Bonnes vacances bretonnes
Francis.
[Une carte postale du peintre Francis David à 1011, 2011.]